ma meilleure astuce pour appliquer

vos bonnes resolutions

 

Je commence cette année 2020 en participant à l'évènement «Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions» du blog Devenez Meilleur. J'apprécie ce blog qui offre des pistes de développement personnel. Un de mes articles préférés est « Comment trouver le sens de votre vie en 20 mn seulement » qui est assez positif et profond sur la recherche de soi-même.

Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions pour la nouvelle année je vous l'offre ci-dessous.

Pour ma part, après avoir passé des années à me fixer des tonnes de bonnes résolutions qui n'ont pas été tenues et qui ont engendré moultes frustrations et insatisfactions personnelles, j'ai définitivement banni les résolutions de début d'année.

Cependant, j'ai voulu comprendre pourquoi ces résolutions n'étaient pas viables.

Afin d'y remédier, j'ai décidé de faire une rétrospective personnelle.

J'ai donc pris un temps pour moi, j'ai noté sur un papier les actions que j'avais mené à bien dans ma vie et les années correspondantes. Puis, j'ai observé la fluctuation de ces actions. Je remarquais que les années à action étaient principalement celles où j'avais eu un changement de vie : vie en couple, mariage, nouveau travail, formation, un enfant, deux enfants, nouvelle passion, voyage, perte d'un être cher, déménagements, etc... bref, un chemin de vie. Des changements qui ont été des moteurs pour prendre des résolutions et les appliquer.

Parfois j'ai repéré que plusieurs chemins avaient été nécessaires pour finaliser une action. Par exemple pour arrêter de fumer. Chaque année, je me torturais l'esprit parce que j'avais pris la bonne résolution d'arrêter de fumer. Et puis 3 jours, 2 semaines ou 1 mois plus tard, je reprenais mon activité de « cheminée » tellement stressée de ne pas savoir arrêter et déçue de mon incapacité à tenir une résolution.

En observant ma rétrospective de plus près, je réalisais qu'au final, il m'avait fallu 2 enfants pour arrêter de fumer. En effet, j'ai arrêté au premier enfant puis repris aussitôt le bébé né, je m'en étais voulu, je culpabilisais, tous ces efforts anéantis en une cigarette. Trois ans plus tard, j'arrêtais de nouveau pour le deuxième enfant et me promettais cette fois, de ne pas reprendre. Et c'est ce qui est arrivé, cela fait 23 ans aujourd'hui. Je pourrais vous citer d'autres exemples. Je suis certaine que vous aussi, vous en avez à votre actif.

Pourquoi certains chemins ont été empreintés alors qu'ils étaient voués à l'échec ? Pourquoi des chemins différents ont été pris pour arriver au bon résultat ?

Et bien, c'est parce qu'il faut cheminer avant d'arriver à un point. Parce qu'il faut plus de temps à certains, moins à d'autres. Parce que parfois ou trop souvent, nous nous mettons des barrières. Parce qu'il faut que nous fassions notre propre expérience. C'est un chemin de vie. Et ce chemin n'est pas un long fleuve tranquille : il est fait de virages, de pics, de croisements, de stop-arrêt, de bons raccourcis ou de mauvais qui vous conduisent dans un dédale de sentiers où vous n'y comprenez plus rien, où vous vous sentez perdu, puis vous retrouvez votre boussole et repartez de plus bel.

Tout ce que je veux vous dire, c'est qu'aucune action menée et aboutie n'a été issue de résolutions de début d'année.

Je ne me suis pas dit un 1er janvier : « Chouette ! C'est la nouvelle année ! Je prends la résolution que cette année je vais faire un bébé ou cette année je vais changer de travail ou cette année je vais me marier ». Non ! La vie ne fonctionne pas ainsi, pour se marier il faut un conjoint, et même si l'on a pris la résolution d'avoir un bébé et bien sachez qu'avec Dame Nature ça ne se passe comme cela. Mes actions sont arrivées à la suite d'opportunités, de situations, d'envies, de rencontres, à un instant T.

J'en ai donc fait un constat : ne jamais prendre de bonnes résolutions que vous n'allez pas tenir, car la nouvelle année n'est pas un motif déclencheur valable. Même avec la meilleure volonté du monde. C'est une dead-line pour un chiffre d'affaire, pour un exercice comptable d'entreprise, pour un objectif commercial, oui, mais pas pour un chemin de vie. Tout changement implique du temps.

Ne vous infligez pas des résolutions que vous ne pourrez pas tenir, car vous seriez déçus et la culpabilité vous poursuivra toute l'année et même les années suivantes !

Pourquoi vivre culpabilisé ? Dégagez-vous de ce sentiment de mal-être et d'échec que vous vous infligez à chaque début d'année. Si vous avez vraiment envie de changer quelque chose, vous n'avez pas besoin d'une nouvelle année pour le faire, faites-le maintenant ! Et libérez-vous !

DO IT NOW

Pour résumer, ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions est donc celle-ci : n'attendez pas une nouvelle année pour passer à l'action, une année c'est bien trop long ! Vous avez toute l'année et toute la vie pour prendre de bonnes résolutions qui feront partie intégrante de votre chemin de vie, car elles viendront alimenter, compléter ce chemin, elles feront naturellement partie de lui et peu importe si c'est un mois d'août ou un mois de janvier ! C'est l'astuce pour appliquer vos bonnes résolutions, prenez le temps et faites le quand il est temps, mais n'attendez pas le nouvel an !