3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien dans sa cuisine !

Je suis heureuse de participer à l'évènement « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien » du blog Habitudes Zen. J'apprécie beaucoup ce blog et je vous renvoie à mon article préféré qui est celui sur les «12 outils indispensables pour une vie consciente », vous comprendrez pourquoi un peu plus loin. C'est donc en cette occasion, que je vais vous transmettre 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien dans votre cuisine !

La préparation d'un repas est une action que nous avons à mener chaque jour, voir plusieurs fois par jour ! Pour certains d'entre-nous, qui ne maîtrisons pas du tout ou n'aimons par faire la cuisine, cela peut générer un stress. Pour ceux qui aiment cuisiner, certains jours, la lassitude et la fatigue pèsent et peuvent aussi engendrer une situation de stress.

La nourriture est pourtant essentielle à notre vie. Elle a plusieurs fonctions, celle d'apporter de l'énergie pour que notre corps fonctionne comme il se doit, celle de nous réconforter et c'est aussi un acteur majeur de sociabilité.

Comme le disait Socrate : « il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger ». C'est à dire, manger selon ses besoins, sa faim et ses envies. Respecter son corps. Si nous apprenons à écouter notre corps, celui-ci nous réclamera ce dont il a besoin : plus de fruits et de crudités en été, plus de gras et de féculents en hiver, apprendre à écouter son corps... Exercice très difficile ! Car pour beaucoup d'entre-nous, lorsque nous étions des enfants, on nous ordonnait de finir notre assiette ou de manger même lorsque nous n'avions pas faim ! On nous a tout simplement empêché d'être à l'écoute de notre corps.

Nous vivons dans un diktat constant en ce qui concerne la nourriture. L'hégémonie sur la façon dont nous devons nous nourrir est en permanence dans les médias, la médecine, le sport. Les régimes inombrables qui existent, la multitude de conseils souvent contradictoires, nous mettent en position de confusion totale. Les gens ne savent plus quoi faire pour se nourrir correctement.

Nous sommes tous uniques avec des besoins différents. Une personne grande et forte va absorber plus de calories, alors qu'une autre plus petite et plus fine, va se contenter de petites quantités. Chacun, nous avons nos propres besoins selon notre physiologie. Un seul et même régime ne peut donc s'appliquer à plusieurs personnes ! La nourriture ne devrait pas être une source de stress.

Vous savez aussi, qu'acheter des plats tout prêts n'est pas une solution. Ceux-ci doivent rester une exception, ils sont bien trop salés, contiennent des conservateurs. Préparer ses repas est bien plus sain pour son corps. Vous savez au fond de vous-même qu'il faut acheter de la vraie nourriture : des légumes, des fruits, de la viande, des poissons et si possible, issus d'un lieu que vous connaissez, un petit producteur local, c'est encore mieux ! Bio, éthique, proximité, raisonnable, vous pouvez maîtriser ce que vous mangez.

Même si vous êtes fatigué de votre journée, vous savez qu'à travers ce repas fait maison, vous allez vous faire du bien, ainsi qu'à votre famille. Cuisinez avec amour. Pas besoin de faire compliqué, ce sont souvent les repas sains les plus simples à préparer.

Alors, pour éviter un stress de plus, je vais vous donner 3 habitudes indispensables pour être bien au quotidien dans votre cuisine. 3 zénitudes à adopter pour que la préparation de vos repas ne soit plus une source de stress.

 

banque-d-images-et-photos-gratuites-libres-de-droits-téléchargement-gratuits-388-1560x1040# 1. ORGANISEZ-VOUS !

Prenez un moment chaque semaine pour établir vos menus et faites votre liste de courses en même temps. Nous savons tous que c'est un bon moyen de mieux maîtriser son budget. Donc, préparez et listez. Mais attention ! Ne soyez en aucun cas trop stricts avec ce fonctionnement, car lorsque vous ferez vos courses, une promotion peut se présenter et vous voudriez en profiter. Détendez-vous, profitez-en à souhait ! Parce qu'il serait dommage de râter ces opportunités, vous changerez vos menus en fonction.

N'achetez pas de fraises en Décembre ni de tomates en Janvier, voyez ce que je veux dire ! Renseignez-vous bien lorsque vous préparez vos menus, sur la nature et la saison des fruits et légumes. Vous verrez, à force d'exercice, vous deviendrez des champions en la matière ! De plus, le budget ne s'en portera que mieux, car les fruits et légumes de saison sont moins chers. Faites donc vos menus en suivant les saisons.

 

# 2. FAITES-VOUS PLAISIR !

Si, un soir, vous voyez sur votre planning, un menu que vous n'avez pas envie de manger et/ou de cuisiner et bien ne le faites pas ! Remplacez-le par un qui vous inspire ! Laissez vous faire ! L'important est de vous en tenir à ce que vous avez dans votre frigo. La liste des menus et les promotions vous ont permis de maîtriser votre budget, c'est déjà un stress en moins ! Maintenant, laissez-vous faire. La rigueur s'arrête là. Le secret de la zénitude est de savoir déposer les armes, savoir se laisser porter. Faites ce dont vous avez envie ! Ne vous dites pas : « ce soir j'ai prévu cela, il faut que je fasse cela ». Non !

Justement, peut-être que ce soir, vous allez rentrer chez vous, et puis, suivant les émotions vécues dans votre journée, vous n'aurez tout simplement pas envie de manger ce qui était prévu. Soit vous aurez besoin de réconfort : de plus de protéines, de féculents, de gras, de sucre. Ou bien, vous vous sentirez pousser des ailes : vous ferez une bonne soupe avec des légumes frais pour toute la famille et un petit dessert en prime !

NE-VOUS-STRESSEZ-PAS ! Vous savez que vous n'avez que de bons aliments dans le frigo, vous les utiliserez, peu importe dans quel ordre !

Peut-être, aussi, qu'un autre soir, vous n'aurez pas envie de cuisiner, tout simplement. N'INSISTEZ-PAS ! Sortez un paquet de pâtes et un bocal de sauce. Je peux comprendre que l'on ai besoin de ce genre de nourriture facile à préparer. Après des horaires de fous, un retour tardif suite à une journée exténuante au travail, que l'envie ne soit pas là peut tout à fait se concevoir. Dans ce cas, prévoyez dans la semaine un ou deux menus de style « rapide », en prévision de ces soirs-là.

De façon générale, lorsque vous travaillez, prévoyez des menus faciles à préparer, des recettes simples. Et, pour le soir de très grande fatigue, et bien, ouvrez-le ce paquet de pâtes ! Sans scrupule, ni remord ! Vous l'avez prévu pour ça après tout !

 

# 3. METTEZ-VOUS EN CONDITION !

Prenez un temps avant d'entrer en cuisine, comme on se concentre avant de faire quelque chose d'important. Entrez en méditation. Hé oui ! Ça n'est pas une blague ! Pensez à tous les gestes que vous allez faire, ce repas que vous allez préparer pour vous, pour votre conjoint, vos enfants, vos amis, votre famille. Respirez un grand coup ! Faites un peu de sophrologie : inspirez en gonflant votre ventre, bloquez votre respiration 4 secondes, puis expirez lentement en rentrant votre ventre, en comptant jusqu'à 8. Refaites cette respiration 4 ou 5 fois, plus encore si vous en éprouvez le besoin.

Mettez-vous dans une ambiance que vous aimez. Allumez des bougies, mettez de la musique ou des bruits d'ambiance de mer, de fontaine, de ruisseaux de montagne, d'oiseaux, que sais-je ! Faites-vous une boisson chaude. Portez une tenue dans laquelle vous êtes à l'aise. Sortez d'abord les ingrédients et tous les ustensiles dont vous aurez besoin puis préparez votre repas.

Lorsque vous laverez vos légumes, laissez-vous transporter. Pensez à cette courgette par exemple, qui se sera développée lentement mais surement... semée au mois de mars... elle aura d'abord été une belle fleur, puis un fruit pour être ensuite récoltée à maturité au mois de juillet, août ou septembre. Pensez à ce potager, à cette nature dans laquelle votre légume a poussé. Prenez soin de vos aliments, ce ne sont pas des récompenses qui nous arrivent comme par magie. Celui qui l'a cultivé en a pris soin, cela a pris du temps. Et si vous connaissez l'endroit d'où il vient ou la personne qui l'a récolté, imaginez-vous ce lieu, cette personne. Ce légume vient peut-être de votre propre potager, souvenez-vous le plaisir que vous avez eu à le voir grandir, et la joie qu'il vous a procuré lorsque vous l'avez récolté. Derrière cet aliment il y a tout un univers !

Préparez donc ce repas en méditant mais, en toute conscience ! Méditez en toute conscience (c'est là que vous comprendrez le sens de mon article préféré «12 outils indispensables pour une vie consciente») cela changera votre vie pour beaucoup d'autres situations !

Prenez conscience de tous ce que vous faites. Lorsque vous utilisez un couteau bien aiguisé, mettez de la beauté dans votre geste, tel un guerrier japonais se mouvant avec son katana ! A ce propos, avez-vous remarqué la façon dont les grands chefs cuisiniers Japonais maîtrisent parfaitement tout cela ?

Tout cet amour, toute cette beauté, vont se ressentir dans l'assiette et ensuite dans le corps et l'esprit. C'est pour vous, pour les gens que vous aimez. Faites en sorte que la préparation de ce repas soit une complétude !

Et lorsqu'il y aura des tensions, vous les dissiperez rapidement en respectant ses trois habitudes. Le simple fait de vous concentrer en préparant ce repas vous rendra zen et toute cette sérénité jaillira sur vos proches.

Voilà comment rester zen dans votre tâche quotidienne de préparation de repas :

#1. Organisez-vous

#2. Faites-vous plaisir, lâchez prise, ne soyez pas trop dur avec vous

#3. Mettez-vous en condition, respirez, respectez les ustensiles, les aliments, méditez en pleine conscience

 Essayez vous verrez !